Appeler
Discutez avec un conseiller
Reseaux sociaux

Nous Contacter

Tél : (221) 33 864 97 97

Discussion indisponible

Questions fréquentes

 

Pourquoi ouvrir un compte à CGF Bourse ?

L’ouverture d’un compte titres à CGF Bourse vous permet de placer votre épargne  ou d'investir vos ressources en toute sérénité afin de profiter pleinement des  rendements offerts par la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) de  l'UMOA. 

Vous pouvez placer votre argent sur plusieurs produits : des Actions, des  Obligations, des SUKUK ou des Fonds Communs de Placement.

 

Quelle est la différence entre un compte bancaire et un compte titres ?

Un compte bancaire est un compte monétaire (qui contient des espèces) ouvert dans  une banque commerciale alors qu'un compte titres est un compte ouvert dans une  Société de Gestion d'Intermédiation (SGI) et qui contient des valeurs mobilières  (actions, obligations, SUKUK, parts de Fonds Communs de Placement (FCP). Le  compte titres peut néanmoins contenir, momentanément, un solde de liquidité  émanant d’événements sur valeur (dividendes payés, remboursement de capital,  paiement d’intérêts ou de marges de profit, versements effectués par le client…).

 

Quelle est la différence entre une banque commerciale et une SGI ?

Une banque commerciale est une structure financière du marché monétaire dont le  fonctionnement est régi par la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest  (BCEAO) avec une surveillance de la Commission des Opérations Bancaires (COB)  alors qu'une SGI est un intermédiaire du marché financier de l'UMOA dont le  fonctionnement est régi par le Conseil Régional de l'Epargne Publique et des  Marchés Financiers (CREPMF), le régulateur dudit marché. La vocation principale du  CREPMF est la protection des intérêts des épargnants et des investisseurs qui  placent leurs ressources sur le marché financier de l'UMOA. Toute SGI doit d'abord  être agréée par le CREPMF avant de pouvoir opérer sur le marché financier. Le  CREPMF organise le fonctionnement du marché financier sous régional et en édicte  la réglementation à laquelle doivent obéir tous les acteurs et intervenants dudit  marché. C'est pourquoi on dit que les SGI sont considérées comme des  établissements financiers mais soustraits de la règlementation bancaire qui relève de  la COB.

 

Qui peut ouvrir un compte à CGF Bourse ?

Toute personne physique, majeure ou mineure (sous réserve d'un tutorat), disposant  d’un justificatif de domicile et d’une pièce d’identité (ou d'un extrait de naissance  dans le cas du mineur) peut ouvrir un compte titres à CGF Bourse.  Toute personne morale (entreprise publique ou privée, groupement associatif,  groupement professionnel, club d'investissement, IPM...) résidant au Sénégal ou  dans le reste du monde, peut également ouvrir un compte titres à CGF Bourse.

 

Comment ouvrir un compte titres à CGF Bourse ?

L'ouverture d'un compte titres est simple. Il suffit de décider du montant à placer et  de fournir les documents ci-dessous :

  • Pour les personnes physiques : 
  • une pièce d’identité (CNI) en cours de validité ; 
  • une photo d’identité ; 
  • un justificatif de votre résidence (certificat de résidence ou facture  eau/électricité/téléphone à votre nom). 
  • Pour les personnes morales : 
  • actes constitutifs et statuts ;
  • pouvoirs des signataires ; 
  • décisions de nomination des signataires ; 
  • pièces d’identité des mandataires.

L'ouverture d'un compte titres est matérialisée par la signature d'une convention de  compte titres entre CGF Bourse et le client, accompagnée d'une affectation d'un  numéro de compte individuel inscrit sur une plateforme électronique de gestion de la  clientèle.  Une équipe de Conseillers Financiers est à votre disposition, à l'Agence  Commerciale ou online, pour vous fournir toutes les informations complémentaires.

 

Quel est le montant minimum à apporter pour ouvrir un compte titres ?

Aucun montant minimum n'est exigé pour ouvrir un compte titres à CGF Bourse. Tout  dépend de vos possibilités en termes d'épargne ou de ressources disponibles.  L'essentiel est de mobiliser des ressources dont vous n'aurez pas besoin à court  terme en vue de pouvoir bien profiter, sur une certaine période, des rendements  offerts par le marché.

 

Puis-je retirer une partie ou la totalité de mon argent en cas de besoin ?

Dans le cas des actions, des obligations et des SUKUK, la liquidité de vos  placements (retrait d'espèces) est assurée par la cotation sur la BRVM des titres sur  lesquels vous avez investi. Le produit de votre vente (cession de titres sur la BRVM)  est disponible 3 jours après l'exécution de votre ordre de vente sur le marché par nos  équipes. Le montant correspondant est positionné en solde de liquidité sur votre  compte et vous pouvez y accéder par un retrait par chèque ou par un virement  bancaire à votre profit. 

Dans le cas d'un placement sur les FCP, la liquidité est immédiate et elle est  retrouvée à travers une opération de rachat selon le montant que vous souhaitez  retirer. Il est mis à votre disposition dans les 24h, le temps des signatures d'usage,  également par un retrait par chèque ou par un virement bancaire à votre profit.

 

Comment les clients sont-ils informés de l'évolution de leurs placements ?

Dès l'ouverture du compte, CGF Bourse fournit à chaque client ses paramètres de  connexion à notre plateforme web dénommée CGF Access et dédiée à la clientèle.  C'est un portail d’accès à la Bourse et à votre compte en temps réel. Elle vous  permet de suivre l'évolution de votre compte 24h/24, 7h/7, de consulter votre relevé  de compte selon la période souhaité et de mener toutes vos opérations boursières à  distance. Elle vous fournit également toutes les informations liées à l'évolution de la  BRVM et des titres qui y sont cotés, avec leurs historiques depuis de le démarrage  de la Bourse régionale. 

Par ailleurs, CGF Bourse met à la disposition de sa clientèle des publications  régulières (Daily, Lettre Mensuelle, Notes d'analyse synthétiques, Notes de  recherche...) pour lui permettre de suivre régulièrement l'évolution du marché et la  vie des sociétés cotées sur la BRVM.

Revenir en Haut