West Africa Rating Agency (WARA) a publié, ce 10 décembre 2018, la première notation, à son actif, de Senelec, la Société nationale d’électricité du Sénégal. Ainsi, sur son échelle régionale, WARA assigne à la société d’électricité la notation de long terme de « A- », en grade d’investissement (investment grade), tandis que sa notation de court terme est « w-3 ». La perspective attachée à ces notations est stable, précise le communiqué.

Simultanément, sur son échelle internationale, WARA assigne à la Société nationale d’électricité du Sénégal les notations et perspective suivantes : iB+/Stable/iw-5, indique le communiqué de WARA.

Selon WARA, la notation de Senelec reflète principalement :

a) sa position de monopole de fait dans son secteur ;
b) une équipe de direction très compétente qui a pris la pleine mesure des défis à relever ;
c) une vision stratégique claire appuyée par une très bonne qualité d’exécution ;
d) une amélioration spectaculaire de la rentabilité et des ratios d’endettement ;
e) l’importance de sa mission de service public qui est de fournir l’électricité nécessaire au bon développement du pays.

Rappelons que la Société nationale d’électricité a été créée en 1983 pour assurer la production, le transport, la distribution et de la vente d’électricité au Sénégal. Bien qu’ayant le statut de société anonyme, Senelec est entièrement contrôlée et régulée par l’Etat du Sénégal, en raison de sa mission de service public et de sa position stratégique au sein de l’écosystème socioéconomique du pays.

Après avoir lancé, en 2016, le “Plan Yeesal Senelec 2020”, sous l’impulsion de son Directeur Général, M. Mouhamadou Makhtar CISSE, la Senelec s’est engagé dans un vaste projet de mutation et de modernisation dénommé « la nouvelle identité visuelle de Senelec », dont le lancement officiel a eu lieu le 17 janvier 2018, à Dakar.

En février-mars 2018, Senelec a émis, sur le marché financier de l’UEMOA, un emprunt obligataire par appel public à l’épargne et a mobilisé 38,250 milliards de Fcfa en lieu et place des 30 milliards qui étaient recherchés, une souscription à hauteur de 127,5%. Ceci grâce à la qualité de la signature de Senelec reconnue par les investisseurs, institutionnels comme personnes physiques. Sur une durée de 7 ans, l’opération offre une rémunération de 6,5% par an, nette d’impôt pour les résidents au Sénégal. Les fonds levés sont destinés au financement partiel du “Plan Yeesal Senelec 2020”.

…Lire ICI l’intégral du communiqué de presse de la notation.

Open chat
Bienvenu chez CGF Bourse
Bienvenu chez CGF Bourse. A qui souhaitez-vous parler?
Powered by