La Société des Caoutchoucs de Grand-Béréby de Côte d’Ivoire (SOGB CI) procédera au fractionnement de ses actions (symbole : SOGC) le vendredi 18 août 2017. L’opération se déroulera selon les modalités suivantes :

  • Le rapport de fractionnement est de dix (10) actions nouvelles pour une (1) action ancienne ;
  • La valeur nominale de l’action passera de 10 000 Fcfa à 1 000 Fcfa ;
  • Le nombre d’actions composant le capital de la société passera de 2 160 184 à 21 601 840 ;
  • La valeur théorique de l’action fractionnée sera publiée par Avis de la BRVM, dans le bulletin Officiel de la Cote, le jeudi 17 août 2017.

L’opération a été approuvée par l’Assemblée Générale Mixte de la société tenue le 20 juin 2017. Elle a pour principal objectif de permettre à SOGB CI de se conformer à la nouvelle réglementation de la BRVM en termes de volume minimum des titres composant le flottant des sociétés cotées.

SOGB CI a terminé la séance de Bourse du 1er août 2017 à 36 000 Fcfa, soit un reculde 5,26% par rapport à son cours de début de l’année.

Aujourd’hui, deuxième producteur ivoirien de caoutchouc et le troisième producteur d’huile de palme de la Côte d’Ivoire, la SOGB CI a été créée en 1969, dans le but de désenclaver la région du sud-ouest du pays. La société est implantée entre les villes de Tabou (Côte d’Ivoire) et San-Pédro, précisément à 14 km de la commune de Grand-Béréby. Le complexe (habitation et plantation compris) s’étend sur près de 34 000 hectares, soit l’équivalent de la ville d’Abidjan.

C’est dans le contexte de désengagement de l’Etat ivoirien des secteurs productifs de l’économie nationale qu’en 1994 le Groupe SOCFIN, associé à un investisseur national, acquiert une participation majoritaire dans le capital de la SOGB. Le Groupe SOCFIN est spécialisé dans le développement et la gestion de plantations de palmiers à huile et d’hévéas. Il est présent dans 8 pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest et 2 pays d’Asie du Sud-Est.